Nos offres d'emploi

La Fondation COS Alexandre Glasberg emploie 2 885 salariés dans plus de 60 établissements et services du secteur social, sanitaire et médico-social.

 

Pour nous rejoindre consultez nos offres d'emploi ci-dessous.

Filtrer les offres

il y a 29 résultats pour votre recherche

Médecin coordonnateur (H/F)

Le COS Lozère, association lozérienne (48), engagée dans le secteur médico-social, recherche pour ses trois Ehpad : COS Le Réjal à Ispagnac, COS La Colagne à Marvejols et COS La Ginestado à Aumont-Aubrac (197 lits au total) un médecin coordonnateur (H/F) à temps complet ou plusieurs médecins à temps partiel.
10 mai 2019

Directeur- Directrice d'Ehpad

La Fondation COS Alexandre GLASBERG, Fondation reconnue d’utilité publique engagée dans les secteurs social, médico-social et sanitaire - 2 900 salariés et plus de 60 établissements et services – recherche pour son établissement COS Jeanne d’Arc situé à Paris 7ème (71 lits dont une unité protégée de 12 lits), un-e Directeur-trice d’Ehpad.
02 mai 2019

Responsable comptable et financier

Le COS, Fondation nationale reconnue d'utilité publique spécialisée dans les secteurs médico-social, sanitaire et social - 2 900 salariés, 60 établissements et services - recrute pour son siège situé 88-90 Boulevard Sébastopol, 75003 Paris, un-une responsable comptable et financier.
11 avril 2019

Cadre Infirmier-e

La Fondation COS Alexandre GLASBERG, reconnue d’utilité publique, poursuit ses missions auprès des personnes âgées, des personnes en situation de handicap, des réfugiés et demandeurs d’asile, ainsi que des personnes en grande précarité sociale. Gestionnaire de plus 60 établissements et services, la Fondation est aujourd’hui l’un des acteurs majeurs dans le champ de l’action sociale, médico-sociale et sanitaire en France.
Elle recherche pour son établissement La Maison d’Accueil Spécialisé Alexandre GLASBERG un /une Cadre Infirmier(e) en CDI, à temps complet.

Personnes accueillies :
Les résidents de l’établissement présentent principalement un profil associant un handicap moteur à des lésions cérébrales qui ont pour conséquence une altération des fonctions neurocognitives et des troubles séquellaires associés, de type : Pathologies évolutives (type scléroses en plaque), Accidents vasculaires cérébraux constitués, blessures médullaires.
22 février 2019