Les tricoteuses solidaires du COS Beauséjour

Centre gériatrique COS Beauséjour
Activités
Petits bonnets, bonne action avec les Petits Frères des Pauvres
Des ateliers tricot, créateurs de lien social et de solidarité : c’est le pari gagné de Sandra Delot, animatrice au sein de l’Ehpad COS Beauséjour, à l’initiative du projet qui mobilise aujourd’hui une dizaine de résidents.

L’activité tricot est bien connue pour avoir de nombreux bienfaits sur la santé : remède anti-stress, également bon pour entretenir la mémoire, développer l’agilité et l’estime de soi. Allié à des actions solidaires, le tricot devient aussi un projet collectif porteur de sens, une activité utile aux autres autant qu’à soi !

 

C’est dans cette perspective que les ateliers tricots solidaires ont été mis en place en décembre 2018 au sein de l’Ehpad COS Beauséjour. Depuis, l’équipe de tricoteurs et tricoteuses participe à 3 actions solidaires :

 

 

  • Les écharpes solidaires, en direction des sans-abris : simples à réaliser, elles permettent à l’animatrice d’appréhender le niveau des nouveaux arrivants. Les écharpes tricotées sont données aux maraudes de la ville de Toulon, pour être distribuées aux personnes sans-abris.

 

  • « Petit bonnet, bonne action » pour soutenir une association partenaire : il s’agit d’une opération portée par la marque de jus de fruits Innocent et l’association des Petits Frères des Pauvres, dont l’équipe de Hyères se situe et intervient au sein du COS Beauséjour. L’objectif est de coiffer des bouteilles de smoothie avec des petits bonnets tricotés. Pour chaque bouteille achetée, Innocent reverse 20 centimes aux Petits Frères des Pauvres. En 2020, les tricoteuses du COS Beauséjour ont réalisé 1 400 bonnets ! De quoi bien s’occuper pendant les périodes de confinement… et tout le monde a pu suivre l’avancement du projet, avec la mise en place à l’accueil d’une boite transparente qui s’est remplie peu à peu des bonnets tricotés.

 

  • Les « Made-laine » pour les résidents des Unités de soins de longue durée (USLD) : il s’agit de manchons sensoriels, sur lesquels sont incorporés des textures et accessoires variés que l’on peut toucher et manipuler. Distribués en interne dans les USLD, ils peuvent aider les personnes fortement dépendantes ou atteintes de la maladie d’Alzheimer à s’apaiser dans des moments d’angoisse et d’agitation.

 

D’autres projets de tricots solidaires sont en cours de réflexion, nous vous les ferons découvrir au fur et à mesure !

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de déterminer si vous êtes ou non un robot, et éviter ainsi les spams.
Image CAPTCHA
Entrer les caractères affichés ci dessus.