Témoignage de Julie, ancienne patiente

Centre de médecine physique et de réadaptation (CMPR) COS à Bobigny
Julie, ancienne patiente
Julie a été hospitalisée pendant un an au CMPR COS de Bobigny, entre 2018 et 2019. Pour l’accompagner dans cette épreuve, ses proches ont créé une page Facebook de soutien. Elle a accepté que nous partagions ici un de ses témoignages sur son histoire et sa rééducation. Toute l’équipe du CMPR lui souhaite une bonne continuation dans ses projets personnels, professionnels et sportifs !

« Déjà le 12 janvier 2019... Le voilà le cap des 5 ans...
Déjà 5 ans que ma vie a pris un autre sens...

 

Il y a 5 ans je ne voyais pas plus loin que le lendemain et je ne m’imaginais pas avoir la vie que j’ai aujourd’hui. Les premières années après l’accident, je redoutais de passer cette cinquième année, c’était vraiment quelque chose que je pensais ne pas supporter. Dans ma tête, après avoir passé ce “cap”, comme je l’appelle, ça signifiait que ma situation était irréversible, que je serai condamnée à finir ma vie dans un fauteuil roulant. Mais aujourd’hui on y est, c’est le jour que je redoutais, le jour où je prends conscience que c’est réel, je ne remarcherai plus et je dois vivre ma vie sans mes jambes.

 

Mais je réalise aussi, cinq ans après, ce que j’ai vécu pendant ces cinq années.
J’ai commencé par voir le monde qui s’écroule autour de moi, des projets et des rêves qui s’effondrent, une famille impuissante et qui souffre encore plus que moi, un entourage qui ne sait pas comment réagir, doivent-ils être présents ou doivent-ils me laisser prendre soin de moi ? Puis je n’ai plus le choix, il faut que je me rende à l’évidence, ça va être long et difficile... et je ne veux pas faire ces efforts, je ne suis pas prête, je n’ai pas souhaité ce qui m’arrive et pourtant il faut le faire... se battre ! Après des hauts et beaucoup de bas, j’ai donné mon maximum pour récupérer le plus de capacités possible pendant mon année de rééducation.

 

Mes efforts ont payé, je ressors du CMPR de Bobigny en sachant marcher avec des attelles et un déambulateur ! Ce n’est sûrement pas l’issue à laquelle je pensais au lendemain de mon accident en réanimation à l’hôpital d’Annecy mais c’est au final ce pour quoi je me suis battue pendant mes séances de Kiné et d’APA !

 

Puis vient une autre étape, celle de la sortie de milieu médical et du retour à ma vie réelle... encore un cap de franchi ! Moi qui avais peur de reprendre cette vie que j’avais mis en suspens, il ne m’a pas fallu longtemps pour aller de l’avant et reprendre les choses en main !

 

Depuis ce nouveau départ, j’ai alors repris mes études, j’ai rencontré de nouvelles personnes, j’en ai aussi beaucoup perdu, j’ai repris la conduite, j’ai été à l’étranger, j’ai fait du quad, j’ai fait de la plongée sous glace, j’ai volé en hélicoptère, j’ai conduit une moto neige, j’ai sauté à l’élastique, j’ai fait du ski, j’ai fait du parapente, j’ai eu ma licence STAPS, j’ai emménagé au Mans, je me suis découvert une passion pour le basket fauteuil, j’ai fait du rafting, j’ai traversé une bonne partie de la France en train, j’ai été passagère en moto sur le Circuit Carole, j’ai fait la fête en boîte de nuit, j’ai été voir plein de concert, j’ai joué avec le collectif France U24 de basket fauteuil, j’ai eu ma maîtrise STAPS, j’ai été me baigner en mer, j’ai déménagé à Nantes, j’ai fait plusieurs stages dans le domaine de l’activité physique adapté, j’ai participé à l’organisation d’événements sportifs, j’ai jugé des compétitions de gymnastique, j’ai été à Rolland-Garros, j’ai fait du bénévolat et j’en passe !

 

Bref, tout ça pour vous dire qu’il y a 5 ans, dans mon lit d’hôpital à Annecy, toutes ces choses me paraissaient infaisables dans ma situation, jamais je n’aurais imaginé faire tout ça en si peu de temps ! Le 12 janvier 2014, je ne savais pas quel sens je pouvais donner à ma vie. Mais aujourd’hui, après avoir vécu toutes ces choses magiques mais aussi celles difficiles, d’avoir été entourée puis d’avoir été oubliée, d’avoir été aimée et soutenue par ma famille, je sais ce que je veux, je sais ce dont je suis capable et je sais que je veux vivre à fond toutes les années que la vie m’offrira !

 

Je suis fière de ce que j’ai vécu et de ce que je suis devenue et mon état d’esprit est bien diffèrent aujourd’hui ! Je veux profiter de ma vie, la vivre comme je l’entends et réaliser mes rêves !

 

Voici donc le bilan grossier de mes 5 dernières années, j’espère que vous aurez eu la patience de le lire jusqu’au bout... Comme tous les ans, je remercie mes parents et mon frère, sans qui je n’en serais pas là aujourd’hui. Merci aussi à tous ceux que j’ai croisés sur ma route qui m’ont permis de réaliser toutes ces choses extraordinaires et à ceux qui sont présents depuis le début !

 

En vous souhaitant à tous une bonne journée, pour moi ce sera la reprise du basket avec un match contre Niort ce soir ! »

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de déterminer si vous êtes ou non un robot, et éviter ainsi les spams.
Image CAPTCHA
Entrer les caractères affichés ci dessus.